Post

Avocat Erreur Medicale Aix en Provence, Avocat Aix en Provence, Maître Patrice Humbert, Avocat Marseille, Avocat Permis de conduire Aix en Provence, avocat divorce Marseille, Avocat accident de travail Aix en Provence, Avocat , avocat Penal Aix en Provence, Avocat Accident de la route Aix en Provence, avocat perte permis Aix en Provence

Bonne nouvelles pour les employés victimes d’accident de travail ou de maladie professionnelle !

Faute inexcusable de l’employeur, des changements et une mauvaise nouvelle pour les employeurs…

Le Conseil Constitutionnel vient juste de rendre une décision qui augmente la responsabilité des employeurs en cas de faute inexcusable

En effet, par décision du 18 juin 2010, le Conseil a d’une part jugé que le caractère forfaitaire de la réparation de certains préjudices ne portait pas une atteinte disproportionnée au principe de responsabilité, que la faute de l’employeur soit inexcusable ou non.

Mais surtout, le Conseil a formulé une réserve quant à l’article L. 452-3 du code de la sécurité sociale, lequel ne peut pas être un obstacle à ce que les victimes puissent obtenir réparation de l’ensemble des dommages non couverts par le livre IV du code de la sécurité sociale.

En bref, les dispositions concernant la réparation complémentaire en cas de faute inexcusable de l’employeur sont considérées inconstitutionnelles.

Par conséquent, les victimes d’accident du travail ou de maladies professionnelles pourront sans distinction obtenir la réparation de l’ensemble de leurs préjudices.

C’est-à-dire et de manière non exhaustive, les victimes pourront solliciter par l’intermédiaire de leurs avocats la réparation de leurs préjudices moraux, pretium doloris, préjudice d’agrément, perte de chance, préjudice économique, préjudice sexuel, préjudice économique, préjudice corporel, etc…

Cette décision qui, du point de vue des victimes, est humaine et équitable, peut paraître aux yeux des employeurs : inexcusable…

(Conseil Constitutionnel – Décision n° 2010-8 QPC du 18 juin 2010)

Humbertavocat

Ajouter commentaire