Avocat pour divorcer à Aix en provence

Vous ne vous entendez plus avec votre époux ou votre épouse et vous envisagez de divorcer? Vous vous posez de nombreuses questions :

Comment entamer une procédure de divorce et combien cela va vous coûter ?
Qui bénéficiera du logement familial ?
Comment organiser le droit de visite et d’hébergement des enfants ?
Puis-je bénéficier d’une prestation compensatoire ou d’une pension alimentaire ?
Voici autant de questions qui peuvent nécessiter l’intervention d’un avocat.

Si vous souhaitez divorcer, la présence d’un avocat à vos cotés est juridiquement obligatoire.

Cette présence est surtout essentielle pour faire respecter vos droits et vous accompagner dans cette procédure éprouvante.

Chaque époux devra avoir son Avocat mais en cas de divorce par consentement mutuel, les époux pourront choisir le même avocat pour agir devant le Tribunal de Grande Instance compétent.
La loi n° 2004-439 du 26 mai 2004 vise à simplifier les procédures de divorce. Elle corrige également certaines erreurs de la loi de 1975.

L’objectif de la loi de 2004 était d’apaiser les relations entre les époux qui recourent au divorce, tout en maintenant le caractère judiciaire du divorce, contrairement à ce que certains juristes et parlementaires auraient souhaité.


Il y a 4 cas de divorce reconnut selon l’article 229 nouveau du code civil

Il existe quatre types de divorce :

divorce par consentement mutuel
divorce par acceptation du principe de la rupture du mariage ( séparation depuis plus de 2 années )
divorce pour altération définitive du lien conjugal
divorce pour faute

Dans le cadre d’un divorce l’avocat vous conseillera et vous assistera afin d’obtenir :

– l’attribution du domicile conjugal,
– la garde des enfants,
– le montant de la pension alimentaire pour l’entretien et l’éducation des enfants,
– l’autorité parentale sur vos enfants,
– le droit de visite,
– le sort des biens.

Dans le cadre d’un concubinage ou d’une union libre, l’Avocat intervient également à vos côtés pour ces mêmes types de demande.


Le divorce fait parti intégrante du droit de la famille

Le divorce par consentement mutuel est désormais plus rapide, puisqu’une seule entrevue de conciliation est nécessaire (contre deux auparavant). De même, en cas de séparation de fait, le divorce peut être prononcé plus rapidement, puisque au bout de deux ans de rupture de la vie commune, le divorce peut être demandé pour altération définitive du lien conjugal (contre six ans avec l’ancienne loi).

Le juge peut notamment proposer aux époux une mesure de médiation et, après avoir recueilli leur accord, désigner un médiateur familial pour y procéder ; enjoindre aux époux de rencontrer un médiateur familial qui les informera sur l’objet et le déroulement de la médiation.


Honoraires de votre avocat en cas de divorce

Le Cabinet peut pratiquer une tarification forfaitaire en matière de divorce.

A titre d’exemple, pour un divorce par consentement mutuel et en cas absence de bien immobilier et d’enfant, le montant des honoraires est de 800,00 € HT par époux , TVA en sus, conformément aux recommandations faites par la commission d’accès au droit du Conseil national des barreaux.

Ces tarifs sont payables en plusieurs fois sans frais et peuvent être prise en charge par votre protection juridique.

N’hesitez pas à nous consulter pour des renseignements supplémentaires ou pour obtenir un devis.

Notre dévouement est votre meilleur atout pour vous assurer une défense de qualité.

Ajouter commentaire